• Laetitia Khemis

LÂCHER POUR SE LIBÉRER

Mis à jour : févr. 12


Il est des moments, des périodes où l'on aimerait voir un changement s’opérer dans notre vie. Mais l'on n'arrive pas à s'ouvrir au nouveau, on veut tout contrôler, on a peur que ce ne soit moins bien qu'avant, on sait ce que l'on perd mais on ne sait pas ce que l'on retrouve. On a peur de perdre ce que l'on a déjà: le contrôle." Mon Dieu si je perds le contrôle que va-t-il se passer? " Si je lâche ces émotions n'est ce pas la porte ouverte au gouffre? Si je lâche ces personnes dans ma vie, n'est-ce pas la porte ouverte à la solitude? Si je lâche cet homme/femme avec lequel je ne suis pas épanoui(e), qui me dit que je ne rencontrerai jamais personne d'autre ? Si je lâche ces objets, ce matériel que j'ai accumulé, ne vais-je pas me sentir démuni(e)? Si je lâche mes croyances à propos de ma mission de vie, alors pourquoi je suis incarnée sur terre si ma mission n'est pas celle que je crois et celle à laquelle je me suis préparée depuis toujours? Si je lâche tout ce que je sais, ne vais-je pas me perdre dans l'incompréhension? Voilà une partie de ce qui peut nous traverser l'esprit quand on parle de lâcher prise, car quand on tient la prise, on garde cette impression de contrôle, "même si ce n'est pas parfait je peux contrôler tout ce que je ne lâche pas " mais suis-je libéré(e)?


Se libérer, c'est lâcher toutes ces choses que l'on pense contrôler pour se sentir plus libre. C'est avoir confiance: Confiance en soi, aux autres, en la vie et ce que notre présence sur cette terre a à nous offrir. C'est se laisser transporter. C'est être ouvert à l'instant présent, à la nouveauté, aux cadeaux. C'est se laisser surprendre, se respecter, savoir que l'on fait partie de quelque chose de bien plus grand que nous. C'est agir par amour et non par peur.

Avant chaque action je dois me poser la question: "est-ce l'amour, ou la peur qui guide mon acte? " Est-ce que fais cela parce que j'ai peur de perdre ceci ou cela? Où est-ce que je le fais car cela me fait plaisir de le faire?

Se libérer c'est aussi porter sa conscience sur le présent, pas sur le passé, pas sur ce qui pourrait arriver, mais sur le présent. Prendre conscience de cet instant. Comment suis-je en train de respirer ? de marcher? de parler? Prendre conscience en ce moment même de nous-mêmes et du moment présent. Plus on intègre cela plus on lâchera le contrôle de cette danse bien rythmée mais sans charme, pour une valse magique harmonieuse, qui nous transporte. Dans cet article je vais aborder différents thèmes de la vie et donner des pistes d'exploration afin de lâcher pour se libérer !



Lâcher le contrôle:


Personnellement je suis d'une nature plutôt contrôlante, et le fait même d’écrire cet article est thérapeutique pour moi, car en explorant les ressources et informations que j'ai déjà acquises, explorées ainsi qu'en faisant des recherches pour cet article je continue de me libérer de cet état d'esprit ;) Pour lâcher le contrôle il est primordial d'explorer, de développer, et d’expérimenter la confiance. Confiance en soi : en prenant soin de soi comme d'un être que l'on aime profondément, en se donnant des petits challenges que l’on n’ose pas réaliser habituellement. En s’écoutant, en devenant une personne observatrice/actrice.

A chaque fois que je rentre dans le contrôle, qu'est ce qui m'incite à vouloir contrôler ce moment, cette relation, ce paramètre de ma vie?

On peut lâcher le contrôle et le remplacer par la confiance. Par exemple: Je contrôle les autres car j'ai peur qu'ils fassent n’importe quoi, qu'ils me déçoivent etc.

On ne contrôle jamais les autres. On peut apprendre à développer la confiance en soi, la paix en soi, la pleine conscience pour laisser aux autres la liberté d'être ce qu'ils sont. On peut expérimenter l'art de la bienveillance et développer la compassion envers soi-même et les autres pour ne plus avoir à se sentir obligé de tout contrôler. Encore une fois, est-ce l'amour ou la peur qui vous pousse à contrôler?

Avoir confiance en la vie, c'est être acteur de sa vie, tout en se laissant porter par le flow. Si vous observez bien, vous verrez que plus vous développerez cette confiance en la vie, plus des surprises, des moments de chances, et un lâcher prise s'installera. Car quand on comprend que notre individualité fait partie de quelque chose de plus vaste, comme une goutte d'eau qui constitue l'océan, on apprend à lâcher prise, et à petit à petit se libérer du contrôle, de l'emprise de notre ego. Je le contrôle car j'ai peur qu'il fasse n’importe quoi, qu'il découvre autre chose. Et si on remplace: je lâche car je l'aime, je lui fais confiance, il a sa place en tant qu'être humain tel qu il est, il ne m'appartient pas, je peux lui apporter ma compassion et mon amour, et mettre mon attention sur le présent, sur ce que je suis moi.


Lâcher ses émotions :


Quand une émotion se présente, regardez ou elle se situe dans votre corps, écoutez-la, observez ce qui l'a provoquée. Mettez votre attention sur cette émotion, sur l'endroit où elle se situe en vous, respirez plusieurs fois profondément en gardant votre attention sur cette partie de votre corps ou elle se manifeste, fermez les yeux et pratiquez l'Ho 'oponopono : tout en l'observant dites-lui: désolé(e), pardon, merci, je t'aime, je te libère, respirez, et laissez-la se manifester. Si c'est la colère regardez ce qui a été blessé en vous, et apportez de la compassion à cette partie blessée de votre être. Respirez en direction de cette partie, fermez les yeux, mettez un peu de musique douce, pour lui permettre de s'exprimer au travers de la musique, bougez votre corps sur cette musique, et laissez l’émotion danser dessus. Stoppez ce que vous êtes en train de faire et sortez prendre l'air, dans la nature, marchez, asseyez-vous, prenez le temps de voir ce qui s'exprime derrière cette émotion et laissez-la prendre son envol. Une fois qu'elle a été prise en considération, imaginez une boule d'amour lumineuse à l'endroit où l’émotion se situe, et remplissez cet espace d'amour et de compassion envers elle.


Lâcher le matériel inutile:


Il est temps de passer en revue tout ce que vous possédez, et de faire le ménage de tout ce qui vous encombre, qui n'a plus d'utilité pour vous. Ce qui vous lie et ne vous fait plus de bien. Tout comporte une énergie, même le matériel. Passez en revue chaque chose que vous avez et libérez-vous de ce qui ne vous sert plus, ce qui ne vous apporte plus de joie, il est temps de faire le ménage. Vous pouvez vendre ces objets sur des sites spécialisés, les donner à des associations, ou alors ritualiser l'adieu à ces objets en écrivant une lettre, en mettant une intention, ou en les recyclant. Pour vous en libérez, s'ils ont une charge émotionnelle.

Lâcher les relations qui ne nous tirent pas vers le haut :


Dans les relations que vous vivez sélectionnez les personnes avec lesquelles vous vous sentez en joie, libre, soutenu(e), tiré vers le haut. Des relations authentiques, et respectueuses, bienveillantes. Éloignez-vous de celles qui ne vous font pas vous sentir bien, qui vous font vous sentir tirer vers le bas, ou vous ne vous sentez pas à votre juste place. Il faut parfois faire de la place, pour laisser entrer ce qui nous convient le mieux, s’il n'y a pas assez de place, elles peuvent avoir du mal à entrer dans votre vie.


Lâcher une personne que l'on n'aime plus ou qui ne nous aime pas:


Il peut arriver d'être attaché à des personnes, mais de ne plus les aimer. D'avoir peur de les perdre, mais que cette peur soit guidée par autre chose que l'amour. Par la peur de la solitude, de devoir à nouveau affronter seul(e) le monde. Vais-je être aussi fort(e) ? Comment vais-je faire sans elle ou lui? Vous allez développer des ressources insoupçonnées, en coupant ces liens qui ne sont ni justes pour vous, ni pour cette personne . Parfois on peut être attaché à des personnes qui ne nous aiment pas, on peut même parfois se le cacher à soi-même. Si vous le savez déjà, commencez par fréquenter des personnes qui vous apprécient à votre juste valeur. Si vous ne le savez vraiment pas, observez dans la relation avec cette personne, ce qui vous fait sentir bien, et ce qui vous tire vers le bas, prenez le temps, de voir comment les listes s'allongent, prenez du temps pour vous , éloignez vous petit à petit de cette personne, si c'est trop dur de couper le lien net, pour vous redécouvrir sans cette personne. On est sans cesse en évolution. Vous n’êtes pas la personne que vous étiez hier et vous n êtes pas encore celle que vous serez demain .


Lâcher ses croyances:


Ce que l'on croit défini notre réalité, et si nos croyances sont limitées, il est intéressant d'en prendre conscience et d’expérimenter pour les faire évoluer. Lâcher les croyances limitantes, permet de s'en libérer, et d’appréhender le monde avec une nouvelle perspective. Un exemple: récemment un taureau s'est mis à se balader dans mon village (je vis dans un magnifique petit village Corse ;) ) . À chaque fois que je sortais seule dans le village j'avais peur de croiser son chemin , en me disant, « si il me voit il va me charger, et je vais finir à l’hôpital ». J'en étais arrivée à ne plus sortir seule de chez moi par peur de croiser son chemin. Ce qui commença à devenir handicapant... Un moment donné cela n'a plus été possible à gérer car je perdais mon autonomie, à dépendre des autres pour aller ici ou là bas dans le village, donc j'ai pris mon courage à deux mains, j'ai effectuée des recherches sur internet pour savoir comment me comporter si je croise le chemin d'un taureau , et enfin à me balader en confiance, si je croise son chemin, je n'ai qu’à me réfugier derrière une voiture ou à la boulangerie, et puis pourquoi il ne court après personne et il se déciderait à me charger moi? donc petit à petit j'ai lâché cette croyance pour maintenant me balader dans le village, avec vigilance, mais liberté. Du coup je me sent plus libre, plus autonome, plus confiante, et instruite. Pour lâcher une croyance limitante vous pouvez expérimenter petit à petit pour prendre conscience que vous seul vous donnez la limite. Prenez confiance, cherchez l'origine de votre croyance, prenez en conscience, trouvez des exemples qui prouvent le contraire de ce que vous vous limitez. Vous pouvez également pratiquer des exercices chaque jour pour modifier votre perception, pour cela je vous invite à faire des exercices de PNL . Encore une fois la base est de favoriser la confiance en soi, pour cela plusieurs outils peuvent vous accompagner comme les affirmations, les mudras, le yoga, l’expérimentation, la visualisation , la connaissance. Trouvez des exemples qui rendent votre croyance limitante obsolète. En lâchant ces croyances vous accueillez l'ouverture, la nouveauté, de nouvelle perspectives, et une liberté toujours plus grande. Vous laissez place à la surprise .


Lâcher ce que l'on croit être, identification ego:


On peut vite s'enfermer dans l'idée que l'on a de soi, et ne plus en sortir. S'identifier à son travail, à ses amis, ou à d'autres paramètres, qui ne nous définissent pas réellement, mais simplement ce que l'on fait...Apprendre à lâcher ce que l'on croit être, c'est se laisser la possibilité d'apprendre à se connaitre réellement, de se redécouvrir. Ça amène de la flexibilité dans notre vie, et cela ouvre le champs des possibles. Cela permet de sortir des sentiers battus, et d’expérimenter la vie sous différents angles. De plus l'identification est la nourriture de l'ego, il nous fait nous accrocher à des statuts, des représentations qui nous limitent. Moins je m'identifierai à ceci ou cela, plus je me découvrirai et je serai dans l'être. Lâcher l'identification, libère l’être dans son plein potentiel.


Lâcher ce que l'on sait , pour redécouvrir le monde :


Il est parfois utile de désapprendre, de lâcher tout ce que l'on sait pour redécouvrir le monde, la vie, les relations. On a tendance a être influencé par nos expériences , parfois en positif, mais à d'autres moments cela nous bloque et nous empêche de nous ouvrir. Il est intéressant de prendre du recul sur ce que l'on sait et apprendre à désapprendre pour redécouvrir le monde comme un enfant. Et si on oubliait tout ce que l'on sait l'espace d'un instant ? Et si cette semaine vous choisissiez un moment pour l'expérimenter. Imaginez que vous redécouvrez tout ce qui vous entoure, que vous ne savez rien, comment abordez vous le monde? Prenez le temps de faire des choses nouvelles, de découvrir de nouvelles choses, personnes, activités.




Lâcher par :


- Cette méditation guidée que j'ai crée pour vous ;) :




-Le corps:


Utilisez votre corps pour lâcher prise, mettez de la musique et laissez votre corps s'exprimer à travers le mouvement, laisser l’énergie circuler et laisser votre corps onduler au rythmes des ondes musicales. Peut être cela ouvrira le chemin à la circulation et à la libération des émotions. Faites vous masser, ou des auto-massages, pour lâcher et laisser se dénouer ce qu'il y a à dénouer. Faites un sport qui vous plaît ou enfin de la marche consciente.


-La voix:


Chantez, criez, ouvrez la bouche et laissez les sons sortir, qu'ils soient mélodieux ou non. Dites les mots qui vous paraissent justes, libérez les mots enfouis, parlez, lâchez , riez, utilisez votre voix pour vous libérer, et observez comment vous vous sentez.


- L’écriture:


Prenez l'habitude de prendre un petit moment chaque jour, pour écrire tout ce qui vous passe par la tête, sans réfléchir pendant environ 10 minutes. Cela vous permettra de devenir au fil du temps plus observateur des pensées qui vous traversent, ainsi que des récurrentes . Reprenez l'habitude du journal, écrivez chaque jour vos pensées, ce que que vous aimeriez lâcher, avant de vous coucher écrivez ce pour quoi vous êtes en gratitude, et ce que vous lâchez en le remplaçant par ce que ça vous offre de lâcher ceci ou cela (par ex plus de liberté , etc). Si vous avez une âme d'artiste écrivez des poèmes, des nouvelles etc pour lâcher ce que vous ne souhaitez plus.


-Le jeux de rôle:


Jouez, mettez vous dans la peau d'une personne qui a déjà lâché ce que vous aimeriez lâcher, d'une personne qui incarne la libération que vous souhaitez. Si vous n'en connaissez pas, imaginez-en une, et imaginez ce qu'elle vous conseillerez maintenant si elle vous partageait son parcours. Mettez-vous dans sa peau, que ferait-elle, comment agirait-elle pour se libérer, à quelle solution penserait-elle? Amusez-vous à faire des jeux de rôle. Vous pouvez également faire des mises en situation avec des personnes de votre entourage, ou venir à un des ateliers que j'anime pour expérimenter le jeu de rôle. Observez comme on a tendance à lâcher plus facilement quand on prend un regard extérieur.


- La visualisation:


La visualisation peut être un très bon outil pour lâcher en douceur. Chaque soir avant de vous coucher visualisez votre vie en ayant lâché les poids et les peurs qui vous encombrent, comment vous sentez-vous? utilisez tous vos sens , pour apprécier ce moment. Vous pouvez également pratiquer cette visualisation pour apprendre à lâcher en douceur.


La pleine conscience:


Essayez au maximum d'être en pleine conscience dans le moment présent de ce que vous faites et êtes. Prenez le temps d’être pleinement présent à tout ce que vous faites. Vous pouvez commencer par 5 minutes par jour, puis augmenter au fur et à mesure. Multipliez les moments ou vous êtes en pleine conscience de l'instant présent, de votre corps, votre respiration, etc. Plus vous développerez cette pleine présence, plus vous lâcherez ce qui n'a pas à être pris, c'est-à-dire vous serez dans le présent, ni dans le passé, ni dans le futur, en pleine présence du moment, libre de vivre cet instant pleinement.

- La parole:

Parlez de ce qui vous lie, de ce qui vous empêche de lâcher prise, parlez libérez-vous par la parole, parlez à un ami, à un thérapeute, ou parlez à vous même en vous enregistrant, libérez-vous par la parole. Vous pouvez également vous rendre à des cercle de parole, pour lâcher ce qu'il y a à lâcher.


Développer la confiance en soi et en la vie :


Pour développer la confiance en vous, prenez soin de vous à tous les niveaux: physique, mental, émotionnel. Respectez-vous, assumez qui vous êtes avec vos forces et vos "faiblesses", acceptez votre vulnérabilité. Donnez vous des petits challenges, qui favoriseront la confiance en vous, en apprenant à sortir de votre zone de confort. Prenez le temps de lister tout ce que vous aimez chez vous, et concentrez-vous sur les choses positives que vous remarquez chez vous, et développez-les . Entourez vous de personnes qui vous respectent, prenez le temps de rencontrer de nouvelles personnes dans les domaines qui vous plaisent. Développez votre créativité. Apprenez à vous aimer en prenant en considération que dans l'être imparfait que nous sommes , la somme de nos imperfections fait aussi notre charme et que nous avons autant de qualités que de défauts sinon plus. Tout cela passe par l'acceptation de qui nous sommes. En vous rappelant que vous faites partie de quelque chose bien plus grand que vous, vous apprendrez à faire confiance en la vie. La danse de l'univers est quelque chose de bien orchestré, si les choses n'arrivent pas quand vous les attendez , c'est que ce n'est peut être pas encore le moment pour vous, qu'il y a des choses à pacifier, à développer, ou tout simplement parce que la vie vous prépare quelque chose de bien plus grand.


Et surtout n'oubliez pas de mettre en pratique dans votre vie les 4 accords toltèques de Don Miguel Ruiz (source : http://accords-tolteques.fr/ ) :


- Que ta parole soit impeccable:

Parlez avec intégrité. Ne dites que ce vous pensez. Évitez d’utiliser des mots à l’encontre de vous-même ou de commérer sur les autres. Utilisez le pouvoir de vos mots avec vérité et amour.

- Ne réagis à rien de façon personnelle :

Vous n’êtes pas responsable des actions d’autrui. Ce que les autres disent et font est une projection de leur propre réalité, leur propre rêve. Lorsque vous êtes immunisé contre les opinions et les actions des autres, vous n’êtes pas victime de souffrance inutile.

- Ne fais aucune supposition:

Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer ce que vous voulez vraiment. Communiquez avec les autres aussi clairement que vous le pouvez afin d’éviter les malentendus et les drames. Avec ce seul Accord, vous pouvez complètement transformer votre vie.

- Fais toujours de ton mieux :

Quelles que soient les circonstances, faites toujours de votre mieux et vous éviterez la culpabilité, la frustration et les regrets. Votre mieux peut changer d’instant en instant, il sera différent selon si vous êtes en bonne santé ou malade.




Question d'un internaute:


- Comment me déconnecter, ralentir mon allure?


Prenez le du temps pour vous, même 10 minutes le matin avant de vous lever, ou le soir avant de vous coucher, fermez les yeux, respirez, et observez vos pensées. Accordez vous des moments pour vous. Focalisez vous sur l'instant présent car c'est le seul moment que vous vivez réellement. Respectez vos limites, organisez vous de manière à avoir des moment pour souffler. Une activité sportive ou une marche dans la nature peuvent vous faire le plus grand bien ( je ne le répète jamais assez ;) ). Organisez vous des plages de temps libre. Même si parfois vous avez l'impression qu'entre le travail, les enfants , les soucis du quotidiens, vous n'avez pas de temps pour vous, essayez de trouver dans votre agenda un moment par jour pour vous écouter, faire une activité qui vous plais, vous confier . Respirez avec le ventre, vous être ancré dans votre corps , prenez conscience de cette respiration, et imaginez qu'elle énergise chaque partie de votre être.


Merci d'avoir pris le temps de lire cet article !


Retrouvez moi sur Facebook, Instagram et Youtube.



Laëtitia Khemis.





- Animatrice d'ateliers d'exploration de soi.

- Coach de vie

- Praticienne massage bien-être

- Accompagnement holistique (Protocole en cours de création)

- Organise et anime votre moment bien-être sur mesure (de la demi-journée au séjour).


Contactez moi pour prendre rendez vous.

centregayatri@gmail.com ou 06.37.43.56.61



Je vous accompagne en séance individuelle et collective pour le changement de vie, votre développement personnel, professionnel et spirituel. Ayant une approche holistique de mes accompagnements, j'emploie également le modelage énergétique en complément de mes coaching pour apporter une dimension corporelle à mon activité. Pour favoriser la prise de conscience du corps dans sa globalité, se le réapproprier. Les modelages énergétiques permettent à l’énergie de circuler dans le corps, de favoriser l'harmonie et l’équilibre corps âme esprit. J'anime depuis 2013 des ateliers sur la synchronicité, et depuis 2018 des ateliers de coaching collectif. J'ai pour guide les synchronicités qui tracent mon chemin de vie. Voyageuse dans l'âme, j'oriente mes voyages en me laissant porter par les synchronicités et en tirant des reportages vidéo que vous pouvez retrouver dans mes stories Instagram ainsi que sur ma chaîne YouTube. Le premier reportage que j'ai réalisé a eu lieu en Islande ; reportage que vous pourrez visionner au printemps 2020 sur ma chaîne Youtube.




141 vues

CENTRE GAYATRI

Retour accueil

Laetita Khemis +33637435661 / Kevin Dejoannis +33652549486

©2019 by CENTRE GAYATRI.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now